Automated Process Control (APC)

L’Automate Process Control (APC) permet à Ellisetting de régler automatiquement les machines-outils à partir de la mesure d’une seule pièce.

C’est quoi l’APC ?

L’Automated Process Control (APC) est un concept inventé sous la direction du Pr. Maurice Pillet par le laboratoire de recherche SYMME à l’Université Savoie Mont Blanc.
C’est une évolution du SPC (Statistical Process Control) et consiste à utiliser des moyens informatiques pour piloter un procédé de production afin d’obtenir de bien meilleurs résultats qualité qu’avec le SPC traditionnel.

L’APC automatise le réglage

Quelques soit la complexité de la pièce, en tournage, fraisage ou combiné, Ellisetting calcule automatiquement le réglage de chaque machine-outil.
L’automatisation du processus de réglage se fait à partir d’un fichier de configuration qui peut se construire soit :
– À partir de l’impact unitaire de chaque outil
– À partir d’un fichier de mesure tridimensionnel de la pièce

Temps de réglage réduit au minimum

En automatisant le réglage, il ne suffit plus que d’une pièce pour régler une machine-outil. Le temps de réglage est réduit au strict minimum et augmente le temps de fonctionnement des machines.

Par exemple, un carter de boite de vitesse prenant une demi-journée de réglage avant la mise en place de l’Automated Process Control (APC) est aujourd’hui réglé en 30 minutes (temps de cycle de production).

Pièce de réglage réduite à 1

L’Automated Process Control (APC) minimise le nombre de pièces de réglage. Alors que le taux de rebut dû aux pièces de réglage est en général de 1 à 3%, Ellisetting divise se nombre par 3.

%

Réduction du taux de rebut

Pièce de réglage

Jour de formation

Formation des régleurs en une journée

Appliquer l’Automated Process Control (APC) est particulièrement simple.
Il ne suffit que d’une journée pour former un régleur à son utilisation.

Indicateurs qualité maximisés

L’Automated Process Control (APC) permet de réduire considérablement le nombre de pièces hors tolérance par rapport à un pilotage classique. L’expérience montre que le taux de rebut dû aux pièces hors tolérance est considérablement réduit. L’ Automated Process Control (APC) permet d’obtenir des indicateurs qualité Ppk supérieurs à 1.33 pour l’ensemble des caractéristiques.

L’APC s’intègre dans la chaîne numérique

Ellisetting permet de faire le lien entre les outils de mesure (optique, palpage, micromètre, etc.) et les machines-outils. Il transmet directement l’information de réglage à partir de la mesure de la pièce. A partir d’algorithmes d’intelligence artificielle, l’Automated Process Control (APC) corrige les dérives en optimisant les corrections à appliquer aux machines-outils.

L’APC apprend de ses propres corrections

L’algorithme d’Ellisetting et si puissant qu’il permet d’être beaucoup plus fin qu’un réglage SPC traditionnel. Le procédé est potentiellement corrigé à chaque mesure pour limiter les dérives du procédé et le système apprend de ses propres corrections pour s’améliorer avec le temps.
Pour limiter les impacts sur les opérateurs il est également possible de choisir le nombre de correcteurs maximum à corriger.

Suivez l'actualité d'Ellistat sur Linkedin